Ma Bugaboo Cameleon 3 se relooke pour l’été !

MISE A JOUR LE 29 juillet 2016

Ça y est, c’est l’été ! Les températures grimpent en flèche et le soleil montre enfin le bout de son nez. Des raisons amplement suffisantes pour faire des grandes promenades au parc, en empruntant des allées ombragées qui laissent circuler l’air. Seulement, avec la capote matelassée de ma poussette, impossible pour Paul de respirer là-dessous. C’est une étuve ! Heureusement, Bugaboo a pensé à tout. Sur l’eshop, on trouve pas mal d’accessoires (plus ou moins utiles). Pour l’été, on peut opter pour une ombrelle anti-UV, mais je n’ai pas été convaincue par son utilisation après l’avoir testée chez un revendeur. Je lui ai préféré la Breezy Sun Canopy, autrement dit la capote d’été !

Les avantages sont nombreux. Elle offre une protection de la tête aux pieds contre le soleil et les insectes (et oui, une moustiquaire se cache à l’intérieur), ainsi qu’une ventilation supplémentaire lors des journées chaudes. Le tissu est solide, déperlant, oléofuge et fournit une protection solaire SPF 50 (sauf pour les parties en mailles fines). Ces dernières laissent circuler une brise rafraîchissante dans la poussette. L’atout supplémentaire ? Une fenêtre zippée qui permet une ventilation à l’avant et un accès facile à l’enfant. Refermée, elle sert de pare-soleil. Pas mal, non ?

canopy-bugaboo_vue 1

canopy-bugaboo_vue 2

canopy-bugaboo_vue 5

canopy-bugaboo_vue 3

canopy-bugaboo_vue 4

Après six mois d’utilisation, voici ce que je peux dire de la Bugaboo Cameleon 3 :

Les plus : facile d’utilisation / légère / hyper maniable (même sur pavés, chemin boueux…) / belles finitions / joli design / accessoires ultra pratiques.

Les moins : prend beaucoup de place dans notre petit coffre (même si elle est compacte) / panier inaccessible en mode nacelle / ceintures aux épaules trop hautes pour un bébé en mode siège (du coup, je n’attache Paul que par le bassin et je le promène en inclinaison semi-assise ou allongée).

ERRATUM :
Je suis vraiment blonde ! Je viens tout juste de me rendre compte que les harnais étaient ajustables en hauteur aux épaules. Je vais enfin pouvoir attacher Paul correctement sur son siège. D’autant qu’il était un peu secoué selon la qualité de la route. Avec une telle ceinture, il sera tranquille. Et moi aussi !

Bref, comparativement à une poussette classique, je trouve que les qualités contrebalancent largement les défauts. Je suis plus que ravie de posséder un équipement comme celui-ci. Il n’est pas donné, certes, mais l’investissement vaut le coup, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier bébé (on pense aux autres qui suivront). Un conseil pour les petites bourses : si les occasions ne vous dérangent pas, vous pouvez trouver des Bugaboo en excellent état sur des sites comme Le Bon Coin. Sachez que tout est déhoussable et lavable en machine. J’ai testé une machine à 30° avec la capote d’hiver et le coussin confort et les accessoires en sont ressortis comme neuf !

Bugaboo Cameleon 3 Breezy Sun Canopy, 74.95 € sur le site www.bugaboo.com

Retrouvez mes impressions sur la Bugaboo Cameleon 3 sur le blog :
Poussette star
En mode poussette

Publicités

En mode poussette

La nacelle de nouveau-né (lire mon précédent article), c’est terminé ! A quatre mois, Paul est déjà un grand garçon. Du haut de ses 65 centimètres, il a la taille pour passer en mode poussette. Avec la Bugaboo Cameleon 3, j’ai transformé mon landau en bolide tout terrain en deux temps trois mouvements. Le siège peut se clipser face à moi ou face à la route. Comme mon fiston ne tient pas encore assis tout seul (même s’il est très tonique), j’incline son siège en position allongée ou semi-assise. Ainsi, il ne s’abîme pas les vertèbres. Le panier, qui était inaccessible en mode nacelle, est désormais à portée de main. Un vrai plaisir ! D’autant que sa grande contenance me permet de transporter tout le nécessaire de Paul en balade. Cette poussette que j’aime d’amour, vous l’aurez compris, a plus d’un tour dans son sac. La preuve en images…

Fini la nacelle ! Paul passe en mode poussette
Même en mode poussette, la Bugaboo Cameleon 3 conserve un design ultra léché
Ultra confortable, le siège de la Bugaboo Cameleon 3 dispose d'un coussin confort thermorégulant (en option) qui maintient la température du bébé et chasse l'hulidité. La ceinture aux multiples attaches est très sécurisante. Et le panier a une grande contenance et est facile d'accès.
L’assise de la Bugaboo Cameleon 3 dispose d’un coussin confort thermorégulant (en option) qui maintient la température de bébé et chasse l’humidité. La ceinture aux cinq attaches est très sécurisante, surtout lorsque le siège est très redressé. Et le panier, désormais facile d’accès, a une grande contenance.
La barre de transport est rotative et déclipsable
La barre de transport, rotative et déclipsable, est très pratique
Le siège peut s'incliner de trois façons différentes, tout comme la capote peut se déplier en trois
Le siège peut s’incliner de trois façons différentes, tout comme la capote peut se déplier en trois temps
En visite chez les amis, plus besoin de transporter son transat en plus de sa poussette. Le siège de la Bugaboo se transforme en transat d'appoint en un clin d’œil !
Le siège de la Bugaboo Cameleon 3 se transforme en transat d’appoint en un clin d’œil !
Une fois pliée, la Bugaboo Cameleon 3 prend beaucoup moins de place que la version nacelle
Une fois pliée, la Bugaboo Cameleon 3 prend beaucoup moins de place que la version nacelle (qui est elle-même rangée à plat dans le placard, en attendant le prochain bébé)

Et vous, quelles sont les particularités de votre poussette ?

Spirale d’activités

L’autre jour, j’ai fait un tour chez Nature & Découvertes. Cette boutique, c’est un peu comme la caverne d’Ali Baba. On y trouve toujours un tas de choses bien sympathiques dont on ne soupçonnait pas l’existence.

Pour les petits, ils ont un rayon de jouets en bois, en carton et en tissu. Comme Paul est de plus en plus réveillé la journée, y compris lorsque je le promène en poussette, je me suis mise en tête de lui trouver un jouet d’éveil coloré pour l’occuper. Et je suis tombée nez à nez avec cette spirale d’activités « Galopins des bois » !

Souple et douce, cet adorable objet fabriqué en coton bio s’accroche à la poignée de son landau. Les différentes matières, couleurs et effets sonores stimulent son développement sensoriel. Si Paul est encore trop jeune pour saisir à pleines mains le lapin, le renard ou l’abeille suspendus au-dessus de lui, il adore les contempler. Bientôt, il pourra même s’admirer dans le petit miroir ou chiffonner les pétales de la grosse pâquerette.

Le plus ? Une fois rentré de promenade, il peut continuer à jouer dans sa chambre. La spirale s’enroule aisément autour des barreaux de son lit.

La spirale s'enroule autour de la poignée du landau
La spirale s’enroule autour de la poignée du landau
Paul s'amuse à contempler le lapin, le renard et l'abeille
Paul s’amuse à contempler le lapin, le renard et l’abeille
On peut même l'enrouler aux barreaux du lit !
On peut même l’enrouler aux barreaux du lit !

A la maison, la spirale se suspend de partout

Et vous, avez-vous pensé à investir dans une spirale d’activités pour occuper votre bébé ?

Spirale d’activités « Galopins des bois », Nature & Découvertes, 19,95 €.