Au menu cette semaine

Quelle fierté ! J’ai profité d’un dimanche matin tranquille pour préparer pour la première fois les purées de la semaine de Paul. Au menu ? Petits pois-carottes, petits pois nature et haricots verts. Une fois cuits à la vapeur puis finement mixés, les petits légumes vont directement dans de petites boîtes hermétiques que je pèse avec une balance de cuisine (100 grammes par pots, pas plus). Je colle une petite étiquette pour ne pas chercher midi à quatorze heures au moment du repas. Ne reste plus qu’à tout congeler pour pouvoir les servir tout au long de la semaine. Malin !

Chaque boîte hermétique est pesée et étiquetée
Chaque boîte hermétique est pesée puis étiquetée
Ne reste plus qu'à les congeler pour la semaine
Ne reste plus qu’à les congeler pour la semaine !

Et vous, quelles sont vos astuces pour ne pas perdre de temps avec les repas ?

Publicités

4 commentaires sur « Au menu cette semaine »

  1. Chez nous, c’est en freestyle. Pour mon premier enfant, c’était ça : les petits pots préparés avec amour, congelés avec délicatesse, pesés avec sérieux. Puis on s’est fait notre expérience : la congélation, c’est bien, mais parfois on est surpris à la décongélation (rendu d’eau, texture devenue plus que bof…). Et pour couronner le tout, on a un petit deuxième ! Forts de cette expérience, notre fille qui à l’âge de petit Paul est éduquée différemment ! On a confiance en nous (voilà la différence). On cuisine toujours les repas bébé mais pas de congélation, pas de pesée. On donne ce qu’elle veut prendre en quantité. On fait les repas au coup par coup avec un blender chauffant Moulinex. Et s’il y a un coup de bourre, on sort un petit pot industriel (bio). On le vit beaucoup mieux. Surtout qu’au début de la diversification, ça va, c’est cool, les quantités sont petites, il n’y a que les légumes et les fruits à gérer. Quand les quantités augmentent, la prise à chaque repas, l’intégration du poisson et compagnie, ça devient vite une usine à petits plats ! Nous ménageons donc notre monture ! Bon courage !

    J'aime

    1. Pour les débuts, je congelais purées et compotes dans des bacs à glaçons (chaque glaçon faisant 20 g)! Ça me permettait de faire de grosses quantités de mono-légumes (et de fruits) et de varier les assortiments ensuite.
      J’avais de gros sachets de congélation plein de glaçons de couleurs qui interpellaient les gens en quête de glaçons pour l’apéro dans le congélateur 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s